Partagez | 
 

 Au fond d'une rivière tarie se trouve une nymphe mourante... [ En cours ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 2
Arrivée : 04/12/2012

MessageSujet: Au fond d'une rivière tarie se trouve une nymphe mourante... [ En cours ]   Mar 4 Déc - 22:08

Un petit espace afin que ça ne dépasse pas. 8D



Naïade Ewen Zeus.
19 ans. Mi-nymphe, mi-humain. Grèce.
« Mourez tant que vous pouvez, c'est un droit qu'il faut savoir user. »


Apparence

Descendant d'un peuple mythologique à l'apparence ensorcelante, Ewen possédait la chance d'avoir hérité de certaines de leurs caractéristiques, tel que de longues et fines oreilles pointues, une interminable chevelure mordorée aux éclats châtains, mais aussi, un pâle corps svelte et une voix à la fois grave et satinée. Ces attributs, loin d'être simplement là pour se faire admirer, présentait de même des traits qui avaient le don de faire jalouser d'autres, comme lorsque l'on touchait ses cheveux à la texture soyeuse et que l'on sentait l'effluve sucrée qui en émanait, nous faisant enivrer les sens jusqu'à en perdre notre identité. Ou encore, son timbre de velours chaud qui avaient apparemment le pouvoir d'attirer et de convaincre les personnes les plus charitables à faire le Mal. Évidemment, il ne fallait pas non plus omettre ses boucles d'oreilles argentées et aux motifs celtique qui hypnotisaient plus d'un imprudent, ces derniers finissant dans une mare glacée le plus souvent. Qui, en restant honnête avec soi-même, n'envierait pas ces effets personnels ? Toutefois, le jouvenceau à la jeunesse presque éternelle n'était pas simplement fait de voix, de cheveux ou d'oreilles, non. Des pigments gris parsemaient équitablement ses petits iris vermeil, accompagnant avec harmonie les reflets flamboyant de ses yeux en amande ; de délicates lèvres couleur pêche et incurvées dans les coins s’entrouvraient parfois sur une armée blanche de dents savamment domptées ; ses muscles symétriquement disposés ne laissaient aussi, même contractés, aucune ride sur sa peau ivoire. Ni son ventre plat, ni ses bras ou ses jambes proportionnés et sa mince silhouette longiligne ne pouvait vous empêcher de vous inspirer dans l'esprit de chacun des rêves improbables. Ses doigts filiformes mais, dissimulant une force insoupçonnable prenaient un malin plaisir à vous tenter, à l'instar du Diable, se jouant de vous en passant inlassablement dans la chevelure d'Ewen et relevant quelques mèches éparses au passage. Peu importe avec quoi le jeune homme pouvait se revêtir, tout lui seyait à merveille et ne faisait qu'encore plus fantasmer les Hommes, une nature si faible. Un jour, il pouvait n'avoir qu'un immense voile blanc à la manière des toges de l'Antiquité et de simples sandales brunes ; un autre, il pouvait avoir un jean en cuir luisant et moulant d'où toujours un large foulard assorti était attaché à sa taille, des tennis noires et tendances de nos jours, aux revers doublement fourrées à ses pieds et un grand débardeur clair contrastant sous un gilet de cuir foncé.



« • Humain, nom masculin. Du latin, humanus. Espèce bonne pour la crémation, même vivante. Cochonnerie des autres races.
• Répugnance, nom féminin. Du latin, repugnantia, lui-même du verbe repugnare, répugner. Sensation d'écœurement, de dégoût provoquée par l'Humain.
• Écœurement, nom masculin. Du verbe écœurer, de la racine cœur, anciennement escuerer signifiant percer le cœur. Sentiment du dégoût, de l'aversion, du mépris envers l'Humain.
• Dégoût, nom masculin. Préfixe dé-, racine goût, issu du latin gustus. Sentiment d'une personne confrontée à l'Humain, et qu'elle rejette même avec une certaine violence comme ayant fait l'objet d'une souillure inacceptable.
• Horreur, nom féminin. Du latin horror qui signifie hérissement, frissonnement. 1. La sensation physique qui fait que la peau devient chair de poule et que les cheveux se hérissent à l'évocation d'Humain. 2. Mouvement accompagné de frémissement et causé par l'Humain. 3. Haine, aversion, dégoût, exécration d'Humain.
• Haine, nom féminin... »

Arg ! Je les hais ! Elles me répugnent, me dégoûtent et me donnent la nausée ! s’époumona Ewen alors qu'il se frottait vigoureusement la peau, tentant probablement de faire partir le contact humain de là. C'est pas possible ça ! Ces perverses et immondes choses vicieuses ! Comment peuvent-elles oser ME toucher ?!

De colère apparente, le jeune homme plissa irrémédiablement ses yeux écarlates, ne pouvant à présent seulement discerner deux infimes fentes, jeta des regards noirs à tout ceux qui avaient le courage de le regarder de travers et grommela encore un quart d'heure avant de retrouver son calme momentané. Visiblement, même le simple fait de toucher un innocent enfant, même si cela avait été fait par mégarde, le rendait d'humeur exécrable et l'écœurait. Il avait dans l'instant une irrépressible envie de se plonger dix heures durant dans un bain brûlant, dans l'espoir vain d'être stérilisé ou même mieux, de se peler la peau et muer comme un serpent saurait le faire. Toutefois, les devoirs dont il était chargé et sa piètre qualité de créature hybride ne lui permettaient d'accomplir aucune des deux solutions. De ce fait, se maudissant d'être aussi malchanceux et mal entouré, il décida de se laisser mollement tomber sur son lit de fortune et de contempler le plafond de sa chambre bleue.
Ewen était un être essentiellement fait de haine et de chair. L'eau, le sang, les os, les viscères et la peau n'étaient que les pourritures de son âme déchue, les déchets putréfiés que son cœur noirci et son cerveau pernicieux menaient avec brio. L'essence même de sa vie se résumait à un même sentiment, à la fois proche et loin de l'Amour. Ce dernier, par ailleurs, Ewen ne le connut jamais et il se gardait bien de remercier les Cieux pour l'avoir conservé dans une atmosphère de mépris. Après tout, la religion et lui ne faisaient pas bon ménage. Dieu n'était que des foutaises nommées, né de calomnies crées par des gens comme son père, des ignares qui croyaient tout ce qu'on leur soufflait à l'oreille et qui se laissaient trop facilement avoir par un physique avantageux. L’Apocalypse, les Enfers ou le Diable, le jeune homme n'en était pas terrifié. Il ne frissonnait même pas à ces idées plus que grotesques. D'ailleurs, si réellement Dieu existait, lui qui portait le nom d'un de ses confrères, il lui rirait littéralement au nez, lui montrant avec amusement tout son côté blasphématoire à l'instar d'un Don Juan renaissant des cendres d'en-bas. Il n'avait peur de rien, ni des châtiments divins qui se faisaient attendre toute une vie, ni des monstres qui tapissaient l'univers entier. Seule une chose toutefois, lui faisait horreur car, une part de lui l'y poussait : l'Humain.
À cette évocation, un frisson d'horreur lui glaça le sang tandis que, sur sa peau se dressait la parure de l'effroi.
Ignominies vivantes qui détruisaient plus que ce qu'elles ne construisaient, qui étaient plus haïssables encore que Hadès et plus mauvaises que n'importes quelles horreurs et qui se croyaient dans la possibilité de se racheter à l'aide de quelques chants absurdes et vaines prières. Pire encore, l'environnement déjà tourmenté par les caprices insensés d'en-haut et dans lequel ces stupides choses délétères vivaient, se flétrissait sous leur néfaste influence, achevant définitivement l'ébauche de ces infâmes créatures. En vérité, la Nature se décomposait peu à peu dans le but de fidèlement se plaquer sur leur infecte image et la planète, qui ne cessait de tourner paisiblement autour du Soleil en attendant de se faire happée par son incroyable force de gravitation, était irrémédiablement vouée à sa perte. Voilà sûrement la seule parole qui finissait toujours par bercer tendrement le jeune homme.
Ewen se tourna sur son flanc, les yeux clos comme prêt à sombrer dans un sommeil infini.
Savoir que tout avait une fin, que tout était ironiquement mortel en ce monde irraisonné était comme une douce barcarolle qui lui caressait les oreilles. Ainsi, son mal aboutirait au Néant implacable, offrant une réminiscence amère de sa vie passée. Son mépris et sa répugnance envers l'Humain et Dieu s'achèveraient pour laisser place à un flottement incertain entre l'errance et la douleur et les détestables fourberies dont il avait fait preuve envers eux seraient ses uniques divertissements. Ou peut-être même rencontrerait-il enfin une race dissemblable aux Humains et l'être hybride qu'il était. Cependant, à force d'avoir était le plus vil dans l'histoire, saurait-il comment réagir en la présence d'une communauté différente ? S'entêtera-t-il à rester identiquement vipérin ?
Finalement, Ewen s'endormit, sans que l'ombre d'un rêve ne vienne le hanter.

Caractère


Histoire

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nulla ac lectus sed purus iaculis malesuada a eu augue. Duis vitae sem vitae ante luctus semper. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia Curae; Proin vitae augue nisi, eu interdum felis. Nam vel orci vitae diam congue mattis. Phasellus rutrum pharetra ante id aliquam. Nunc scelerisque sem at elit pellentesque sed varius est malesuada. Donec placerat, est a pharetra mollis, felis enim vulputate arcu, ut mattis diam magna et libero.  Sed varius, dui quis ornare fringilla, metus magna auctor neque, et lobortis sem tortor ac elit. Aliquam ac rhoncus nunc. Curabitur pharetra erat vitae turpis vulputate porta. In sollicitudin metus at est rutrum condimentum eu vitae lacus. Morbi sit amet neque id sem porta tempus non sed neque. Donec tortor massa, semper in gravida nec, convallis et turpis. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nulla ac lectus sed purus iaculis malesuada a eu augue. Duis vitae sem vitae ante luctus semper. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia Curae; Proin vitae augue nisi, eu interdum felis. Nam vel orci vitae diam congue mattis. Phasellus rutrum pharetra ante id aliquam. Nunc scelerisque sem at elit pellentesque sed varius est malesuada. Donec placerat, est a pharetra mollis, felis enim vulputate arcu, ut mattis diam magna et libero.  Sed varius, dui quis ornare fringilla, metus magna auctor neque, et lobortis sem tortor ac elit. Aliquam ac rhoncus nunc. Curabitur pharetra erat vitae turpis vulputate porta. In sollicitudin metus at est rutrum condimentum eu vitae lacus. Morbi sit amet neque id sem porta tempus non sed neque. Donec tortor massa, semper in gravida nec, convallis et turpis. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nulla ac lectus sed purus iaculis malesuada a eu augue. Duis vitae sem vitae ante luctus semper. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia Curae; Proin vitae augue nisi, eu interdum felis. Nam vel orci vitae diam congue mattis. Phasellus rutrum pharetra ante id aliquam. Nunc scelerisque sem at elit pellentesque sed varius est malesuada. Donec placerat, est a pharetra mollis, felis enim vulputate arcu, ut mattis diam magna et libero.  Sed varius, dui quis ornare fringilla, metus magna auctor neque, et lobortis sem tortor ac elit. Aliquam ac rhoncus nunc. Curabitur pharetra erat vitae turpis vulputate porta. In sollicitudin metus at est rutrum condimentum eu vitae lacus. Morbi sit amet neque id sem porta tempus non sed neque. Donec tortor massa, semper in gravida nec, convallis et turpis.



Dernière édition par Ewen Z. Naïade le Mer 2 Jan - 20:36, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 75
Arrivée : 10/10/2012

MessageSujet: Re: Au fond d'une rivière tarie se trouve une nymphe mourante... [ En cours ]   Mer 5 Déc - 13:12

Bienvenue sur le forum, Ewen ! ♥️

Magnifique prénom. 8D
J'espère que tu aimeras Crossway ! Very Happy

Bon courage pour la suite de ta fiche ! Wink
N'hésite pas à aller flooder en attendant de la terminer ! 8D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crossway.forumactif.org
avatar
Messages : 2
Arrivée : 04/12/2012

MessageSujet: Re: Au fond d'une rivière tarie se trouve une nymphe mourante... [ En cours ]   Mer 2 Jan - 19:31

Merci bien ~ Very Happy
Je viens d'ajouter le caractère d'Ewen. :3
- Avance à lenteur d'escargot. xD -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 75
Arrivée : 10/10/2012

MessageSujet: Re: Au fond d'une rivière tarie se trouve une nymphe mourante... [ En cours ]   Jeu 3 Jan - 11:40

Super. Very Happy

T'inquiète, c'est pas grave ça. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crossway.forumactif.org
avatar
Messages : 44
Arrivée : 12/10/2012

MessageSujet: Re: Au fond d'une rivière tarie se trouve une nymphe mourante... [ En cours ]   Jeu 3 Jan - 11:50

On croit encore en toi ne t'en fais pas =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 26
Arrivée : 14/11/2012

MessageSujet: Re: Au fond d'une rivière tarie se trouve une nymphe mourante... [ En cours ]   Ven 4 Jan - 19:01

Bonsoir bonsoir !

Oooh ton personnage m'a l'air bien intéressant. Bienvenue et bonne chance pour la suite de la fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Au fond d'une rivière tarie se trouve une nymphe mourante... [ En cours ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Au fond d'une rivière tarie se trouve une nymphe mourante... [ En cours ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Il ne manquait plus que toi.[PV Rivière 'Argentée]
» Inauguration du Pont sur la Rivière Pendu
» LE DIX COUPS DU PRESIDENT ?POLITIQUE PAS ! FOND ,FORME ,STYLE PAS!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: Et vous, alors... :: ... vous êtes ?-