Partagez | 
 

 La Taverne du Centaure Rieur [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 6
Arrivée : 22/11/2012

MessageSujet: La Taverne du Centaure Rieur [Libre]   Ven 30 Nov - 10:38

Cela fait maintenant un certain temps que je suis arrivé en cet étrange lieu. Trois semaines, peut être un mois... Vraiment, je ne sais pas. Je n'ai aucune notion du temps, je ne dors ni ne mange. Je croise des êtres à la morphologie des plus étranges, accoutrés de vile manière, ou encore des gens tout à fait normaux. Je crois que rien ne peut définir vraiment cet endroit, tant il fourmille de possibilités.

Après la terrible acceptation de ma nature, de mes handicaps, à savoir cette lenteur, ou encore l'impossibilité de m'exprimer clairement, j'ai entrepris d'explorer Crossway. A mon rythme, bien évidement. Je n'ai eu que très peu de contact avec les autres résidents depuis mon arrivée. Aucun pour ainsi dire. Certes, de mon point de vue, ce n'est pas facile d'aborder quelqu'un, il risque de me prendre pour un malade mental, ou quelqu'un qui se moque de lui. Personne ne semble cerner mon envie irrépressible de m'entretenir avec eux...

Le coeur lourd, l'âme en peine, je suis entré dans une sorte de bar. Une taverne d'après ce que j'ai cru lire sur la devanture. La Taverne du Centaure Rieur. Etrange nom pour un tel lieu... Perplexe, je me suis installé à une table. En ce qui m'a semblé être une seconde, quelqu'un est arrivé pour prendre ma commande.

- Bonjour Monsieur, que désirez vous ?
- Ggggggrrrrmmmmmfffh...
- Pardon ?

Frusté, j'ai rapidement sorti mon carnet de dessin pour dessiner un homme, sans nez, la peau en parchemin, en train de boire une bière. Un éclair d'illumination a frappé mon interlocuteur, et il est revenu avec ma commande.

- MMmmrr !
- De rien Monsieur, à votre service !

Un sourire se serait dessiné sur mes lèvres si j'en avais encore. Les gens s'accommodent de ma différence aussi facilement qu'elle me perturbe. La bière n'a aucune saveur, mais il faut aussi avouer qu'il s'agit là de la première chose que j'ingurgite depuis mon arrivée. Palais rouillé, ou est-ce du à mon état de zombie ?

Une demi bière plus tard, la porte s'ouvrit avec fracas. Cela me surprit tellement que j'en ai renversé tout le contenu... Un grognement de rage est alors sorti du fond de mon gosier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La Taverne du Centaure Rieur [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] La taverne du Ménestrel [Libre !]
» Obama en chute libre ...
» La problématique de l’enseignement supérieur Ayitien
» La Taverne du Nain Joyeux
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ville :: Achats et subsistance :: Les bars-