Partagez | 
 

 Sir Henry Theodore Gregory Maxence McDave Junior.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 6
Arrivée : 22/11/2012

MessageSujet: Sir Henry Theodore Gregory Maxence McDave Junior.    Ven 23 Nov - 20:56

Henry Theodore Gregory Maxence McDave Junior
42 ans, Angleterre, Zombie.
« Alive or dead, the truth won't rest. Rise up while you can.» Mira Grant, Feed


Apparence

Henry a toujours été d'une taille moyenne, et n'a jamais éprouvé le moindre complexe à ce propos. La première chose que l'on remarque chez lui, c'est son teint cadavérique. Immédiatement suivi de son absence de nez et de lèvres, qui continuent d'en choquer plus d'un encore aujourd'hui. Il porte des perruques, pour essayer de faire « comme avant ». Et dans ses yeux ne scintille plus aucune vie.

Néanmoins, ayant reçu une éducation de gentleman, il ne sort jamais sans un costume, chemise, cravate. Il ne s'imagine pas mettre un de ces horribles jeans répugnants auquel les gens semblent vouer un culte. Il a également un sac où s'entasse le restant de son humanité, à savoir un micro, du matériel à dessin, ainsi qu'une montre à gousset.



Henry est quelqu'un de timide. Dans sa vie précédente, il était chanteur, et luttait contre cette timidité ainsi, mais aujourd'hui, et dans son état actuel, cela lui est impossible. Il rougirait facilement si son sang circulait encore dans ses veines. Il a également développé depuis son arrivé une forte tendance maniaco-dépressive, et a trouvé une forme de soulagement dans l'alcool, bien que ce dernier soit purement psychologique.

Quand il ne boit pas, il dessine. Il lui arrive de pouvoir dessiner pendant des jours entiers, sans s'arrêter. La quantité de feuilles qui jonchent le sol de son appartement est tout simplement affolante. Il y dessine les gens qu'il croise, le monde dans lequel il a atterri, ou encore, plus rarement, celui d'où il vient, dans la mesure de ses souvenirs.

Caractère


Histoire

Je ne me souviens que très peu de ma vie d'antan. Je revois un music-hall, une loge, une scène... Et moi, acclamé. J'étais une star, LA star du moment. Ma famille ? Mes amis ? Mes amours ? Disparus dans les limbes des souvenirs, partis en poussière, comme mon nez sans doute... HA ! Mon nez... C'était un véritable choc de constaté qu'il avait...qu'il n'était...plus là. C'était là un nez digne de Cléopâtre, d'Apollon ! Même mes cheveux ne sont plus. Mon corps se décompose, lentement, avec ma morte vie.

Lorsque je me suis éveillé dans cette salle, blanche, immaculée, j'ai su qu'il s'était passé quelque chose.  Comme lorsque l'on se réveille après un accident. On sait au plus profond de nous que l'on a changé. J'avais beau me concentrer, mes souvenirs à ce propos ne revenaient pas. Je ne savais pas depuis combien de temps je dormais. Lorsque je me suis levé, avec beaucoup de difficulté il faut l'admettre, je croyais alors être engourdi de mon sommeil. Un regard rapide aux alentours me révéla plusieurs compagnons d'infortune, dans la même situation que moi. Je voulus me renseigner sur ce qu'il s'était passé, pourquoi nous étions tous ici, mais avant d'émettre le moindre son, une infirmière nous expliqua bien des choses.

Pas spécialement attiré par le flots de paroles qu'elle débitait, j'entrepris d'analyser mon environnement proche. Des lits, des personnes, rien qui puisse nous lier les uns aux autres, rien, rien, rien... Ce fut en me rasseyant sur le bord de mon lit que je notai la présence d'une table de chevet à mes côtés. Et dessus trônaient une montre à gousset et un micro. C'est ce dernier qui manqua de me faire évanouir. Mes yeux s’écarquillèrent, je voulus sourire, mais je ne sentis aucune chair se soulever à cette pensée. En portant mes mains à mon visage, je remarquai qu'il était étrangement rugueux, failli m'évanouir une seconde fois en constatant que je n'avais plus de lèvres, et une troisième fois lorsque la certitude que je n'avais plus de nez m'était également acquise.

C'est à ce moment précis que quelqu'un me tapota violemment l'épaule. C'était l'infirmière de tout à l'heure.
« Monsieur, vous êtes le dernier dans cette pièce, je vous pris de bien vouloir quitter ces lieux. »
''Oui, bien sur gente dame !'' eus-je voulu dire, mais mes cordes vocales étaient comme...enrouées.
« Grrrrmmm Mrrrrrrff Mmmmmm... »
Intriguée, elle m'analysa quelque instant et sembla réaliser quelque chose. Que je n'étais pas dans mon état normal. En un tour de main, elle sut quel était mon nom, (j'y ai hoché si violemment la tête qu'elle manqua de se décrocher...) et pris des dispositions pour qu'on m'accompagne jusqu'à mon lieu de vie.

La jeune personne qui en eut la charge était joviale, aimable et fort séduisante. Je passai ma main dans mes cheveux, avant de tirer une grimace en me rappelant qu'ils n'étaient plus là.. Frustré, je prêtai attention à ses propos. Elle m'expliqua tout ce que l'on pouvait trouver ici, à Crossway. Calmement, lentement, à MON rythme. Je trouvai l'attention agréable. Le chemin nous prit une éternité, voire deux, du fait de ma claudication importante. Comme si l'on m'avait brisé les deux jambes plusieurs fois... Plus j'avançai, et plus mon énervement était palpable. Une fois arrivé (était-ce un miracle ?), elle me fit visiter mon appartement, et me montra une sorte de sonnette, qui me permettait d'obtenir de l'aide si j'en ressentais le besoin.

Je suis resté ce qui m'a semblé être un long moment debout, devant cette sonnette. Je n'avais aucune notion du temps, et puis, lentement, je me rendis compte que quelque chose clochait vraiment. Je devrais avoir faim. Soif. Envie de dormir. Mais... Rien. Rien du tout. Avec une infini lenteur, je pressai le bouton de la sonnette. En quelques instant, quelqu'un se présenta, un jeune homme cette fois ci. Je grognai joyeusement à sa vue. Lui aussi semblait au courant de mon handicap, car il me traita avec la même délicatesse que la demoiselle de tantôt.

Si j'avais appuyé sur ce bouton, c'était dans un but précis. Mais cela me prit plus de quatre heures avant que mon interlocuteur eut compris quelle était ma requête. J'ai essayé de mimer quelqu'un en train de dessiner, secouant vigoureusement la tête devant chacune de ses mauvaises réponses. J'ai éprouvé un profond respect pour la patience de cette personne. Lorsqu'il revint avec un carnet et un stylo, j'écris en gros sur la première page : « QU'EST CE QU'IL M'ARRIVE SAPERLIPOPETTE ? ». S'en suivirent de longues heures d'explications sur ma nature. J'étais donc un Zombie. Ni mort, ni vivant. A mi chemin entre les deux. Mon cœur ne battait plus, mon sang ne circulait plus, mon corps de décomposait, lentement.

Voilà maintenant plus d'un mois que je suis arrivé. Je confesse avoir tenté déjà plusieurs fois d'attenter à mes jours, mais avec un tel corps, déjà mort, il faut avouer que cela n'est tout bonnement pas possible. J'ai appris à apprécier ma lenteur. Quand je n'erre pas, je dessine. Vous verriez mon appartement, jonché de feuilles, des croquis, des paysages, des portraits en tout genre. Souvent, j'essaie de dessiner les gens que je croise, leur inventant tous une histoire, une raison d'être ici. Mais depuis peu, je me suis lancé dans un projet légèrement différent. Dessiner ma propre histoire. Non, pas comme ces vulgaires bandes dessinées, mais plutôt...comme une exposition. A vrai dire, même si ceux qui m'entourent n'en ont pas vraiment conscience, je ressens ce désir ardent de communiquer, et le dessin est mon ultime recours.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 75
Arrivée : 10/10/2012

MessageSujet: Re: Sir Henry Theodore Gregory Maxence McDave Junior.    Ven 23 Nov - 21:00

Mouhahaha ! ♥️
Bienvenue ! Very Happy

J'ai déjà lu ta fiche dooooonc j'peux te valider ! Very Happy
J'adore ton personnage !!
Bravo bravo ! Tu es ajouté au groupe des Machinas, cela te convient-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crossway.forumactif.org
avatar
Messages : 6
Arrivée : 22/11/2012

MessageSujet: Re: Sir Henry Theodore Gregory Maxence McDave Junior.    Ven 23 Nov - 21:02

Mais parfaitement, c'est le seul groupe qui semble me convenir après tout. =)

Merci beaucoup Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 75
Arrivée : 10/10/2012

MessageSujet: Re: Sir Henry Theodore Gregory Maxence McDave Junior.    Ven 23 Nov - 21:03

Super, je te mets donc dans ton groupe ! ♥️

Bon rp ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crossway.forumactif.org
avatar
Messages : 44
Arrivée : 12/10/2012

MessageSujet: Re: Sir Henry Theodore Gregory Maxence McDave Junior.    Ven 23 Nov - 21:12

Bonsoiiiir !

J'adore ton personnage, c'est très amusant de ne rien savoir sur sa vie d'antan en fait xD
Original et très bien écrit, j'espère que tu te plairas ici parmi tous ces spécimen différents /o/

J'ai particulièrement adoré le "La première chose que l'on remarque chez lui, c'est son teint cadavérique.", ça m'a beaucoup fait rire xD

Bienvenue en tout cas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 6
Arrivée : 22/11/2012

MessageSujet: Re: Sir Henry Theodore Gregory Maxence McDave Junior.    Ven 23 Nov - 22:56

Oh, merci beaucoup Very Happy

J'pensais pas que ça ferait rire cette phrase Surprised
Mais bon, venant de toi, ça m'étonne mais alors pas du tout xD

A quand le premier RP ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 26
Arrivée : 14/11/2012

MessageSujet: Re: Sir Henry Theodore Gregory Maxence McDave Junior.    Sam 24 Nov - 8:46

Coucou !

Bienvenue jeune zombie, j'espère qu'on va bien s'amuser *-*
J'ai bien aimé ta petite fiche et la description, surtout quand tu parles de tes perruques .. :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Sir Henry Theodore Gregory Maxence McDave Junior.    

Revenir en haut Aller en bas
 

Sir Henry Theodore Gregory Maxence McDave Junior.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pour l'histoire , que s'est-il passé en 1994 entre le Dr Theodore et Lavalas
» DERNIERE HEURE !DERNIERE HEURE ATTANTAT MANQUE CONTRE MARC AK HENRY ...
» Catégorie Junior MX1.......LA catégorie !
» 06. One less margarita, one more trip to the shrink - PV Gregory
» JEAN HENRY CEANT N'EST PAS TOTALEMENT INOSANG !VIVE LUNITE DES FAMILLES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: Et vous, alors... :: ... vous êtes ?-