Partagez | 
 

 Lómin Haaos.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 7
Arrivée : 05/11/2012

MessageSujet: Lómin Haaos.   Jeu 8 Nov - 9:13

Haaos Lómin
118 ans. Drow. Losenghrin.
« Nous sommes la seule personne sur qui nous pourrons toujours compter. »


Apparence

L'apparence de Lómin est peu commune pour un elfe, témoignant de ses origines raciales. Sa peau est aussi noir que le charbon et très uniforme, ce qui contraste avec ses cheveux blancs comme neige bataillant au dessus de ses épaules. Sa chevelure est lisse et fine, bien que son aspect donne une impression indisciplinée ; ce qui met d'autant plus en valeur le caractère élancé du corps du Drow.

Son regard, profond et perçant, est coloré d'un rouge vif assez angoissant. Ses yeux allongés donnent de la finesse à son visage, accentuée par ses longues oreilles pointues. Ces dernières sont d'ailleurs percées à plusieurs endroits : la droite est ornée de trois anneaux d'argent aux gravures elfiques, et la gauche de deux pendentifs brillants d'une couleur rouge sang. Aussi, son nez est allongé, soulignant le relief de son visage sans pour autant lui donner des traits durs. A l'instar du reste de son physique, ses lèvres fines présentent une nuance grise légèrement plus claire que le noir intense de sa peau.

L'aspect général que le jeune elfe reflète est soignée et agréable à regarder. Haut d'un mètre quatre-vingt sept, sa carrure n'est pourtant guère impressionnante puisque son corps est davantage élancé que musclé. Il n'a pas le physique d'un grand combattant : ses compétences sont davantage tournées vers une grande agilité qu'une force écrasante. Ceci résulte de sa formation à L'académie de Losenghrin, Lómin étant destiné à devenir un assassin redoutable.

Lómin se sent par ailleurs concerné par son apparence physique, c'est pourquoi il y fait tout particulièrement attention. Par envie et besoin de rester léger, il peut aller jusqu'à se priver un temps. Il est attaché à sa beauté et y consacre les moyens nécessaires pour l'entretenir. Il est de toute manière rare de se retrouver face à un elfe ne prêtant que peu d'attention à son image. Ainsi, il aime porter quelques bracelets plutôt simples et peu encombrants, et parfois un collier d'argent orné d'un pendentif représentant une fiole de poison à la finition remarquable.

Vestimentairement parlait, Lómin porte toujours des vêtements sombres de style elfique. Ils peuvent parfois être ouverts sur son torse qu'il aime à mettre en valeur. Ses habits sont le plus souvent moulants : quitte à avoir un corps entretenu, autant le faire ressortir !



Lómin est certes un elfe noir, ou plus communément appelé Drow, mais n'en présente définitivement pas les caractéristiques mentales, si ce n'est à l'exception de quelques unes assez récalcitrantes dans les gènes de ces créatures à la réputation peu enviable.

Son histoire a fait de lui une personne méfiante envers autrui. Il était assez rare qu'on lui accorde de l'attention, et encore davantage qu'il soit l'objet de bienveillance. Durant ses 118 années de vie, les choses en furent ainsi, alors il est tout naturel pour lui de se demander ce qu'on veut de lui lorsqu'on lui adresse la parole. Cependant cet aspect de sa personnalité disparaîtra assez rapidement s'il constate que vous ne lui êtes pas hostile ; mais il faudra tout de même bien plus qu'un simple sourire pour que sa confiance soit entièrement votre.

Ce qui le rend assez exceptionnel pour sa race, c'est qu'il est doté d'une nature foncièrement bonne. Il ne cherche pas à manipuler les autres, bien qu'il n'essaie pas davantage de se mêler à eux. Il est d'un naturel solitaire, mais ne rechigne pas à aider une personne dans le besoin. Peut-être en souvenir de son propre vécu, mais de toute évidence ceci ne fait pas de lui un digne elfe noir.

En revanche, ce qu'il tient de ses ancêtres, c'est son orgueil exacerbé. Son passé fait qu'il n'est pas une personne très fière de vivre, mais sa philosophie lui dicte que quitte à vivre, autant être le meilleur. Alors il ne se relâche pas sur un travail intellectuel, mais entretient encore bien davantage son physique. Dans son monde, son apprentissage du travail d'assassin lui inculqua qu'être svelte, discret et agile étaient des atouts essentiels. Ainsi, il entretient avec ferveur sa fine carrure et ses capacités physiques impressionnantes coûte que coûte.

On peut ajouter qu'il est une personne déterminée ; abandonner ne fait pas partie de son vocabulaire. Lorsqu'il souhaite réussir ou obtenir quelque chose, il mettra tous les moyens possibles en oeuvre pour arriver à ses fins. Son sens de l'honneur est donc lui aussi très développé puisqu'il ne supporte pas de perdre. Cet aspect de sa personnalité est étroitement relié avec sa fierté, et le sang de Drow qui coule dans ses veines.

Il n'a pourtant pas toujours cet aspect de droiture qui le caractérise profondément : il est aussi une personne qui se révèle être très agréable à vivre. Il n'est pas colérique et son sourire peut se dessiner facilement sur ses lèvres. Aussi, ce n'est pas le genre de personne qui se sentira supérieur à vous : il estimera seulement que vous êtes différents sur bien des points, et que s'il possède des qualités que vous n'avez pas, l'inverse est aussi de guise. Malgré tout, il peut être maladroit dans ses relations sociales puisque celles-ci manquèrent beaucoup à sa vie à Losenghrin.

Quelque chose d'étonnant chez lui est qu'il se sent menacé lorsqu'il se retrouve face à une femme un peu autoritaire. On ne peut empêcher les gènes d'agir : la société drow est dirigée par un régime matriarcale dictatorial, les hommes n'y sont pas traités comme des êtres équivalents aux femmes. Ainsi, il faut croire que la crainte d'une femme sévère est génétique dans cette espèce...

Caractère


Histoire

L'histoire de Lómin ne peut se conter sans passer par l'explication du fonctionnement de la société Drow.

Les elfes noirs ne sont pas mêlés à la société elfique en général. C'est une race à la réputation plutôt mauvaise, spécialisée dans l'utilisation de poisons et techniques perfides. Leur société fonctionne selon un système matriarcal, c'est-à-dire que les femmes y exercent un pouvoir que l'on peut qualifier de totalitaire. Il est aussi bon de savoir que ces elfes vivent dans la nuit et sont tout particulièrement vulnérables à la lumière.
Le système hiérarchique y est prédominant : il est possible de naître en tant que drow noble, un être au pouvoirs supérieurs à ses congénères. Bien entendu, les femmes les plus puissantes se retrouvent à la tête du système.

Dans ce contexte, on comprend facilement que naître homme dans cette société est la promesse d'une vie misérable. Mais non seulement Lómin est bien né avec ces attributs, mais il est également noble. Il est alors aisé de déduire que donner naissance à un homme lorsqu'on est une elfe haut placée consiste en une honte sans précédent, surtout s'il s'agit de votre premier enfant. C'est pourquoi dès le jour de sa naissance, la génitrice du bébé aux grandes oreilles l'abandonna à l'extérieur du lieu de vie de son peuple pour en cacher, et surtout en exterminer l'existence. Sans pitié aucune, elle le laissa là, sachant très bien qu'il mourrait rapidement.
De toute évidence, dès les premières heures de sa vie le malheur frappa l'enfant, cependant les choses semblaient vouées à s'équilibrer. Un elfe à l'âme charitable entendit les cris du bébé et décida, après mûre réflexion, qu'il ne le laisserait pas mourir malgré sa couleur (l'entente entre elfes et drow étant toute relative). Il pris la décision de lui donner une chance de vivre : se voir entraver ce droit dès sa naissance étant déraisonnable. Cet elfe s'appelait Gaacht Haaos, et il nomma l'enfant Lómin.

Bien qu'il l'eut recueilli, jamais il ne prétendit être son père. Il lui donna un logis, de la chaleur en hiver, de quoi manger et vivre normalement. Mais jamais il ne prit la place d'un parent pour lui : il resta toujours une sorte de professeur, peut-être : il l'éduqua du mieux qu'il le put. Cela ne voulait pourtant pas dire qu'il n'affectionnait pas le jeune enfant, bien au contraire. Mais il savait à quel point se faire accepter allait être rude pour lui dans ce milieu et à cause de sa race, c'est pourquoi il choisit d'en faire un homme indépendant et capable de se débrouiller seul. Il ne devrait jamais compter sur personne d'autre que lui-même, alors autant le lui enseigner dès son plus jeune âge. Il ne le couvrit jamais d'amour, mais éprouvait une grande fierté pour le jeune elfe qu'il recueillit.

Et Gaacht eu parfaitement raison. Lómin se fit des amis : comme dans n'importe quelle race ou société, certains sont plus tolérants que d'autres, et celui qui l'avait recueilli était un elfe sage et respecté pour ceci. Ce qui facilita un peu l'insertion du jeune elfe.
Il entra à L'académie de sa contrée, et ses gènes de nobles firent de lui un assassin brillant et très prometteur. Il était puissant, et on aurait pu le croire sans peur de ce fait. Ce qui était bien entendu totalement faux : le jeune elfe centenaire se sentait assez menacé par des femmes autoritaires. Les gènes, que voulez-vous... En tout cas, lorsqu'il se retrouvait face à l'une d'elles, sa légendaire habilité et ses compétences étaient altérées par son angoisse.

Les seules amies qu'avait Lómin étaient des femmes douces et gentilles, il n'aurait pu en supporter d'un autre genre. Il entretenait par ailleurs une grande amitié avec un dénommé Sitael, elfe de son âge très tolérant avec qui il passait le plus clair de son temps.

Les choses n'étaient pas toujours simples pour lui : il ne pouvait rien changer à sa couleur de peau qui le différenciait inexorablement des elfes à la peau très pâle qui l'entouraient tous. Bien sûr, cela lui causa de nombreux soucis, d'autant plus qu'il était très mal vu qu'un drow soit un des meilleurs de L'académie, un véritable affront pour certains. Il dû donc faire face à plusieurs évènements difficiles à encaisser pour lui, mais dont Gaacht l'avait toujours prévenu. Il sut dès son plus jeune âge que les choses n'allaient pas être faciles, mais il se battait pour vivre. Après tout, il avait eu sa chance, alors pourquoi la gâcher ?

Alors oui, il s'entraîna corps et âme pour être le meilleur, pour être reconnu malgré sa différence, et cela porta ses fruits. Très jeune, à l'âge de 117 ans, il fut engager par une figure très haut placée pour réaliser des assassinats stratégiques. Alors Lómin s'exécutait, regardait toujours mourir sa victime dans les yeux par respect.
Mais ses convictions s'ébranlaient : il avait réussi à être un des meilleurs. Il entretenait sa beauté et aimait bien son physique, même si peu devaient être d'accord avec lui. Il était intelligent et très habile. Mais pour quoi faire ? Pour tuer des inconnus afin d'aider une société qui passa son temps à lui mettre des bâtons dans les roues ? Et lui dans tout ça : à quoi bon vivre s'il n'y prenait pas de plaisir ? Ou était passée son indépendance ?

Les doutes l'achevèrent lors de son dernier travail. Il devait assassiner le fils d'un Seigneur très cruel pour punir ce dernier de ses méfaits par la perte de son propre enfant, de son héritier qui plus est.

-Voilà ton prochain travail. Giondil, un jeune elfe de 57 ans, vraiment pas compliqué comme job, fais juste attention de ne pas te faire attraper par les gardes.
-Autre chose ?
-Ne laisse pas trop de traces sur les lieux.
-J'y vais.

Et il y alla. Il réussit à pénétrer la demeure malgré les difficultés, mais c'était pour ce genre de compétences qu'il était payé si cher. Il entra dans la chambre de l'enfant. Ce dernier se leva, mais il ne cria pas à l'aide. Pourtant, il devait rester plusieurs gardes que Lómin avait soigneusement évité, mais l'enfant n'en fit rien. Il prit sous son lit une rapière visiblement léguée par ses parents en cas de problème : il n'avait malheureusement aucune chance face à son agresseur.

Dans les yeux de l'enfant brillait quelque chose qui manquait cruellement au drow : l'envie folle de vivre. Il le voulait, et il comptait bien se défendre seul, sans compter sur personne. Lómin avait eu sa chance, mais jamais il n'avait réussi à mener une vie idéal finalement, alors à quoi bon prendre celle de cet enfant dont la seule culpabilité était les crimes de son père ?

L'enfant courut vers l'elfe noir, la rapière en avant. Il regardait Lómin dans les yeux. Celui-ci ne riposta pas ; la lame se planta en plein dans son cœur.

***

J'ouvris les yeux, totalement aveuglé par la lumière. Je parcourai à tâtons le matelas sur laquel j'étais allongé, cherchant mes effets personnels. Je mis la main dessus, enfin. Avec bien des difficultés en raison de mes membres engourdis, j'enfilai mes lentilles assombrissantes. Enfin je pouvais y voir quelque chose : une pièce d'un blanc immaculé. Et une femme rousse qui entrait, prête à nous faire un discours presque militaire. Elle n'avait pas d'oreilles pointues : que lui était-il arrivé ? Je ne comprenais pas. Crossway ? Tous là pour une raison ?

La mémoire me revint. J'ouvris la chemise immaculée qui me recouvrait et regardai mon torse : une large cicatrice se trouvait sur ce dernier, juste au dessus du cœur. Je posai une main à cet emplacement : il battait encore. Pourtant Giondil ne m'avait pas manqué.
Les choses n'avaient aucun sens, mais un cœur qui bat, ça signifie bien que je suis en vie, non ? Alors me donnait-on une troisième chance ?



Dernière édition par Lómin Haaos le Jeu 15 Nov - 16:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 75
Arrivée : 10/10/2012

MessageSujet: Re: Lómin Haaos.   Jeu 8 Nov - 9:43

Bienvenue à Crossway, Lómin !
(Devoir faire un copier/coller de ton nom parce que je ne connais pas le raccourci du O accent, c'est nul. xD)

Bonne continuation pour ta fiche. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crossway.forumactif.org
avatar
Messages : 7
Arrivée : 05/11/2012

MessageSujet: Re: Lómin Haaos.   Mer 14 Nov - 14:47

Voilà, ma fiche est postée ! =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 75
Arrivée : 10/10/2012

MessageSujet: Re: Lómin Haaos.   Jeu 15 Nov - 11:13

Bonjour Lomin ! Smile

Jolie présentation, sympathique mais triste comme histoire !!
En tout cas, c'est assez originale, cette troisième chance, j'aime l'idée. =)

Tu es validé, au plaisir de rp avec toi. =)

HS. D'ailleurs y'a un problème avec ton rang, le soulignement n'est pas beau, j'te change ça ce soir. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crossway.forumactif.org
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Lómin Haaos.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lómin Haaos.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: Et vous, alors... :: ... vous êtes ?-